Présentation

Sur les bancs de la fac, à écouter un professeur de droit bancaire, nous nous sommes prises à rêver d’un projet un peu fou…

Au départ d’Istanbul, nous allons pédaler sur 2100kms au travers de la Turquie, Chypre et Israël, jusqu’à Jérusalem, sur les traces de Saint Paul, de fin septembre à fin novembre 2014.
Défi sportif, spirituel et humain, cette aventure est au service des personnes en détention. Concrètement, nous réalisons ce projet en lien avec les détenues de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis et la communauté des soeurs de la Miséricorde qui y oeuvre quotidiennement. A ce titre, nous porterons les intentions de prières des détenues de Fleury tout au long de notre périple et les déposerons au mur des Lamentations.
Sur place, nous allons également partir à la rencontre des associations et ONG qui œuvrent dans le domaine de la détention et des communautés religieuses.

Pourquoi Saint Paul? Personnage historique à l’origine des premières communautés chrétiennes, Saint Paul est une figure spirituelle intrépide et engagée, qui nous questionne et nous bouscule. Il est pour nous un modèle autant qu’un mystère. Ce chemin et toute la préparation en amont sont l’occasion de réfléchir à son parcours ainsi qu’au nôtre.

Pourquoi maintenant? 7 ans d’études, 2 ans de stages cumulés, le barreau en poche, nous voilà prêtes pour une vie professionnelle qui s’annonce intense. Mais avant, nous souhaitons réaliser ce projet qui nous tient à cœur. L’occasion pour nous de prendre de l’élan avant de nous lancer dans la bonne direction…

Pourquoi à vélo?  Parcourir les chemins en deux roues est un vrai défi sportif que nous voulons relever. Un challenge pour se dépasser en équipe. Un moyen idéal pour aller à la rencontre des personnes sur notre chemin, pour s’ouvrir et découvrir les différentes religions et cultures auxquelles nous serons confrontées…

Pourquoi l’associer aux détenus? Toutes trois engagées et investies sur le sujet de la détention, nous voulions, à notre mesure, que ce projet puisse profiter à des personnes détenues. La vie de Saint Paul, lui-même prisonnier à plusieurs reprises et défenseur de la dignité humaine, nous guide dans notre réflexion sur les questions relatives à la détention aujourd’hui.  Nous irons ainsi déposer les intentions de prières des femmes détenues de Fleury au mur des lamentations. Sur place, nous allons également rencontrer des acteurs afin d’élargir les perspectives de notre expérience pour en témoigner ensuite en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>