Le Paulettes band en holy land : tour de cuisse optimal

Le Paulettes band en holy land : tour de cuisse optimal

Je sais vous l’attendiez cette newsletter, mais tout vient à point à qui sait attendre !!

Mercredi dernier, après un interrogatoire sérieux de la compagnie aérienne derrière des pupitres de solfège donnant des aires ud’examen, nous sommes autorisées à décoller : direction Israël yallah !!!

Tout excitées, nous récupérons une fois encore nos vélos démontés mais entiers et donnons nos premiers coups de pédale en Terre Sainte à Tel Av’. Loin d’être uniquement la ville branchée, the place to be pour sortir, elle s’est en réalité révélée pleine de charme avec sa vieille ville et son eau turquoise à laquelle nous pensions avoir dit adieu à Chypre.

DSCN2191DSCN2155

 

 

Depuis que nous avons atterri, il y a toujours une Paulette pour lancer un « ça y est, on y est !! » Mais heureusement, nos hôtes sont là pour nous rappeler gentiment mais sérieusement que de belles côtes nous attendent encore avant d’arriver à Jerusalem ! Nos chers vélos nous ramènent également à la réalité lorsqu’ils décident de rajouter quelques obstacles comme la casse d’un pédalier…rajoutant un peu de piment à l’aventure !

Saint Paul nous a menées jusqu’à la terre du Christ et petit à petit nous le réalisons … Mais ce n’est pas évident de ressentir dès les premiers coups de pédale que « ça y est, on y est », et pas uniquement intellectuellement, mais aussi par le coeur. D’abord, les rencontres très diverses nous y ont aidé. Outre le fait qu’à nouveau dans ce pays nous ne saurions dire qui nous a le plus reçu comme des reines, elles nous ont permis de nous plonger dans la situation complexe de ce pays aux mille visages.

Après la famille Bonin, expatriés français à Tel Aviv, nous avons été accueillies par Charlotte, cousine de Louise mariée à un israélien arabe orthodoxe. Plus que patiente, elle a tenté de répondre à notre harcèlement de questions sur la situation ici. « En Palestine, le territoire est divisé entre la bande de Gaza et la Cisjordanie, elle même morcelée par les colonies ». Ok, là nous pensons avoir tout compris. « Mais il y a aussi en Israël des arabes musulmans et chrétiens qui ne sont pas Palestiniens mais israéliens, mais qui pour autant n’ont pas exactement les mêmes devoirs que les autres israéliens ». Bon, en fait nous ne sommes pas sûres d’avoir tout saisi… Du coup, nous ne savons même plus s’il faut dire bonjour en arabe ou en hébreu ni même si c’est une gaffe de se tromper ! Bon, nous la jouerons à la suisse et choisirons la neutralité de l’anglais.

DSCN2215

Nous poursuivons notre enquête auprès de la famille d’Elias, arabe isrélienne catholique melchite…pas simple ! Entre les melchites, les orthodoxes et les anglicans, nous comprenons mieux ce que signifie l’universalité du message du Christ ! Elias, qui nous a accueillies ultra généreusement, et nous a présentées à tous les prêtres (encore un du limousin dans le lot, et pire : de Saint Léonard de Noblat, une belle occasion pour Louise de nous ressortir une fois encore son chauvisnisme régional), toutes les églises, ses grands-parents, oncles, cousins …La vraie smala !

DSCN2260 DSCN2254

Dans la série Les Paulettes cherchent un toit pour la nuit et toute la ville le sait. Nous toquions à toutes les églises d’Accre, un peu desespérées de ne voir personne nous ouvrir. Jusqu’à ce qu’un certain Vincenzo, voisin du presbytère, du haut de sa terrasse nous remarque et se mette à crier « Abuna Abuna (trad. Père Père)! ». Sortent alors des petites ruelles différentes personnes tentant d’appeler on-ne-sait-qui ou criant à leur tour « Abuna », malgré toute cette bonne volonté, le père ne sort pas la tête de sa fenêtre et nous acceptons le toit – au sens propre – de Vicenzo. Plus tard, nous pensions sortir incognito dîner jusqu’au moment où le vendeur d’une supérette que n’avions jamais vu nous demande très naturellement si nous avions trouvé un endroit oú dormir. Protecteurs me direz-vous !!

DSCN2234 DSCN2229 DSCN2238

Je trouvais au départ que cette semaine manquait de croustillant à raconter, mais il fallait juste le demander ! Cette fois-ci dans la famille « Ne vous inquiétez de rien ». Les bikeuses de Paulettes que nous sommes devenues avaient décidé de se la jouer cross aventurières pour aller chez Elias à Shefar-Am en passant par des chemins à travers champs. Décision prise car le GPS remplaçait notre faillible flair en matière d’orientation. Sauf qu’au milieu de la traversée la responsable carto, je nomme Louise, nous annonce que notre guide de GPS va s’éteindre dans très exactement 3 minutes. Le décompte commence à peine que dans une synchronisation parfaite, une voiture roulant encore par on ne sait quel miracle arrive à notre hauteur. Le chauffeur tente de nous expliquer le chemin pour rejoindre la route mais constate très vite les limites du langage des signes. Il commence donc par nous attendre à chaque intersection, puis devant avoir quand même une vie à gérer, il finit par nous montrer un poivron rouge. Je répète un poivron rouge. Je comprends alors qu’un jeu de piste va commencer. Effectivement, poivron après poivron nous retrouvons notre chemin !! Qui eut cru qu’un poivron pouvait nous sortir d’affaire en cas de pépin …

DSCN2247

Poivrons ou non, nous découvrons un pays magnifique entre Tel Aviv ; Césarée et son site vieux de 2 millénaires avec la mer en toile de fond où Saint Paul a été prisonnier ; Accre et sa vieille ville où l’on se perd dans le dédale de ses rues étroites en pierre égayées de portes et volets turquoise…et le joyau de Nazareth, émotions garanties, où nous venons d’arriver, mais je ne vous en dis pas plus et laisse la tablette à Clem !!

DSCN2199 DSCN2236

Les Paulettes vous embrassent !!

 

 

 

10 réponses à Le Paulettes band en holy land : tour de cuisse optimal

  1. provost joelle jean pierre dit :

    ravis d’avoir de vos nouvelles car vu de chez nous il semble que pas mal de problèmes troublent Israël . pas grand chose à dire sinon notre admiration pour votre ténacité
    bon courage nous pensons bien à vous et donnons de vos nouvelles à la M.A.F
    Joëlle et jean pierre

  2. Anne-Cécile dit :

    Yeahhh, les Paulettes, on vous suit, c’est extra de raconter tout ça, si bien…
    On vous attend à Jérusalem, pas besoin de le crier sur tous les toits… On est là ! On espère vous voir, on vous re-propose un lit pour chacune, une vie de famille, une machine à laver etc… Ce serait vraiment avec grand plaisir. Un mail, et hop ! Bises à vous 3 !

  3. Marina dit :

    On en revient toujours au limousin, CQFD ! (Mais alors St Léo, c’est quand même fort !!)
    On a le droit de connaître l’avancement de votre tour de cuisse par rapport au jour du départ ?

    Marina

  4. mam dit :

    Magnifique le coup des poivrons , le petit poucet n’y avait pas pensé!
    je vous embrasse toutes les 3 .
    mam

  5. véro dit :

    votre joie ,vos sourires sont tellement communicatifs que vous ensoleillez nos journées
    vous etes merveilleuses . on est heureux de partager votre fabuleuse aventure .
    prenez soins de vous .on vous aime .
    mille bisous à partager

  6. vincent dit :

    Avec un peu de retard, je me branche sur votre périple et je tombe sur Nazareth!
    Un gros souvenir pour moi . Que d’émotions en decouvrant le lieu de l’Annonce à Marie… Bravo à vous 3. Bel exemple courageux.
    Vincent , tout petit partenaire de l’aventure.

  7. Jean-Christophe dit :

    Content de vous savoir désormais en Terre Sainte! On connaissait les Mages guidés par l’étoile, on a désormais les Paulettes guidées par les poivrons!

    Bonne route!

    Jean-Christophe

  8. Philippe et Catherine dit :

    nous sommes heureux de suivre votre magnifique aventure, heureux de vous voir tellement souriantes et portées par votre foi !!!
    bravo à vous 3
    nous vous embrassons

  9. Serge Miquel dit :

    Bravo les filles!…
    Une belle aventure !
    Vous êtes rayonnantes!…
    Vous devez être habitées! :-)
    Merci de nous faire partager votre bonheur de pédaler… non de vivre :-)

    Serge le pèlerin.

  10. Arnaud dit :

    Un grand bravo d’être arrivée jusqu’à Jérusalem ! Je vous promets de très belles perf sur le Tour de France 2015 qui j’espère passera lui aussi par St Léonard de Noblat ;) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>