nouvelles d’Istanbul

Samedi 4 octobre, by Louise

Nous n’irions pas remercier Air France de nous avoir tenues en haleine jusqu’au dernier moment quant à notre date de départ, ni cette tablette, qui me fait la joie, après avoir passé quelques heures à rédiger cette première newsletter, de supprimer tout le document (j’y vois comme un signe me disant de faire une nouvelle version bien plus concise) mais je dois dire avoir toujours été fascinée par les faux départs. La respiration que l’on retient pour le second coup de feu, ce doute avant de pouvoir se dire « cette fois c’est bon ». Voilà donc 6 jours, que je scrute ce second départ des Paulettes depuis l’annonce de l’annulation de notre vol. J’entrevois un début de réponse en apprenant la fin de la grève, cette fois, on part! Le surlendemain, 5 heures du mat, Roissy Charles de Gaulle, où l’expression « traits reposés » ne semble avoir jamais existée, fières et heureuses de voir nos vélos acceptés en soute , cette réflexion revient  » cette fois c’est le depart ». Quelques heures plus tard dans l’avion séance « business paulettes-erreur de la compagnie aerienne en votre faveur-champagne-menu du chef-selfie-sourire colgate-trop des cools- 100% à l’aise, euuuh c’est quoi ces turbulences?! » et ce même constat, « là on y est ». Remarque renouvelée à la sortie de l’avion à Istanbul où nous prévoyons de rester 4 jours, en découvrant des vélos et des paulettes en parfait état, le tout gonflé à bloc. Sans compter notre passage chez un coiffeur local, new look pour les paulettes, tout le monde y passe « LA, on peut commencer ».

Ce n’est en réalité qu’autour d’une table à Istanbul entre Naila, jeune française, d’origine indienne, musulmane souffis et de Nese, turque juive que je commence à comprendre que depuis le vrai départ que fut notre messe d’envoi, le chemin avait déjà bien commencé. Ce voyage à travers ces trois pays, de trois religions différentes, ce chemin vers Jérusalem, accompagnées particulièrement de St Paul, commençait fort avec ces premières rencontres. Trop heureuses de ce moment privilégié avec Naila et Nese, nous les bombardons de questions sur la vie à Istanbul, la manière de vivre leur religion, la Turquie. Je comprends tous les progrès restant à faire, quand je tends un paquet de gateaux innocemment, 5 minutes après une explication sur le jeûne du jour de Naila.

Je triche en la jouant connaisseur sur le sujet suivant en sortant des questions permises uniquement grâce à ce que j’ai appris 2 heures auparavant avec les dominicains, mais je perçois aussitôt que la diversité des réponses est tout aussi importante que le nombre de mes interrogations. La complexité de certains sujets semble pourtant s’évaporer quelques minutes après pour faire place à la simplicité quand Naila nous fait découvrir une communauté de soeurs oblates et que nous prenons un moment de recueillement ensemble dans une église avant de découvrir sa mosquée de quartier, pour la première fois par un autre moyen qu’en passant par l’entrée pour les touristes.

On aimerait alors remercier, en turc, les pères dominicains de nous avoir présenté Naila et de nous permettre de vivre ces premiers jours en Turquie grâce à leur accueil, si ce mot merci (le plus utile jusqu’à présent) ne faisait pas l’objet depuis 3 jours de débats plus que de mesure: » pour dire merci? Facile, retenez le moyen mnémotechnique « two sugar dreams ». Quelques heures passées  » merci,ooh il y a un truc facile dites vous que c’est « t’es chez curé derime ». Le surlendemain « merci? Oh bein c’est facile (attendez je sens que vous avez un mémo technique pour nous?) on peut dire aussi mersi, comme on prononce merci ». Brillant. On adopte après une très courte hésitation cette dernière version.

En chemin tout s’arrange, disait je ne sais plus quel aventurier particulièrement pertinent. Déjà nous en sentons la réalité, lorsque la question  » comment prier pour ces femmes de Fleury, au quotidien » laisse place au constat que ces intentions nous portent dans notre voyage, qu’elles nous aident à nous rapprocher de l’évangile, et sont un moment quotidien central.

Et puisque tout s’arrange, je me prends à croire que d’ici quelques temps, ne se reproduiront plus les épisodes type « mais siiii, le vendeur va forcément accepter notre prix en nous courant après, tu vas voir, va plus lentement en sortant, il va nous rappeler dans la rue…. Bon mais que fout il? », que ce frein et cette tablette que je regarde l’air suspicieux n’auront plus de secret pour moi, que la joie de découvrir St Paul sur ces lieux ne sera que grandissante et qu’on s’exclamera encore, sur la route d’Izmir notre prochaine étape, « oh my Allah » que prononça le premier turc rencontré, plutôt étonné en voyant nos vélos et notre barda.

La première grosse étapes sportive commence demain et j’entends Amélie ajouter à l’instant « là c’est le grand début demain », je file donc me coucher dans la joie de tous ces nouveaux départs qu’il nous est permis de vivre depuis quelques jours.

IMGP1607

Apparemment première cliente féminine pour ce coiffeur

10723418_10153231074414966_1977132390_n

Rencontre avec Naila et soeur Angelina

IMGP1602

Paulettes heureuses devant Ste Sophie

13 réponses à nouvelles d’Istanbul

  1. claudine horaist dit :

    Bravo les trois Paulettes, et merci pour les photos et les commentaires. Nous vous accompagnons par la pensée continuellement et nous pensons à vous tout le temps. Merci de continuer à nous donner de vos nouvelles. Nous les attendons avec tellement d’impatience. Bisous

  2. cec dit :

    Quelle joie, ces news!! Belle route les paulettes, vous êtes extraordinaires ♡

  3. DUMONT SAINT PRIEST dit :

    Merci mes Paulettes chéries pour ces news ! Vous êtes extra-ordinaires ! on vous z’aime le Crocq

  4. provost joelle et jean pierre dit :

    soulagés d’avoir de vos nouvelles entre gréve d’air France et événements internationaux, plusieurs femmes de Fleury nous ont questionnés sur vos possibilités de départ. Je vais pouvoir les rassurer. Bonne poursuite de votre périple.
    Joëlle et Jean-Pierre.

  5. Philippe Vanhuyse et Catherine Renier dit :

    Merci Clémentine et merci à vous trois de nous faire partager ces moments si intenses !!!
    Nous restons admiratifs de ce si beau projet !!!
    Nous vous embrassons
    à très vite

  6. Elisabeth, Foyer de Charité dit :

    vendredi 3 oct, jour de congé… à votre intention : footing dans une grosse côte le matin et l’après midi 15 km de vélo, un mimétisme de bonne volonté pour vous dire que vous et les détenues n’êtes pas oubliées dans notre petit « bled » ! Sont venues qqs supporters ce WE – qui fut un petit WE, petit mais dense Adoration de nuit par ex pour les volunteers (ne sachant pas si vos amies aiment les révélations publiques, je tais leur identité). All blessing.

  7. DUMONT SAINT PRIEST dit :

    Merci les Paulettes et les Paulettos pour les news : on pense à vous et on vous suit avec vos photos : formidables !!!!
    Baisers du Crocq !
    On vous z’aime !

  8. Isabel dit :

    Merci les Paulettes,
    Merci du mail et toutes vos explications du voyage avec St Paul… oui cela doit être une expérience inoubliable pour vous trois.
    Nous sommes unies (la communauté de Fleury et les détenues) à vous trois, et vous portons dans la prière.
    Je vous embrasse
    Isabel

  9. âne la bergère dit :

    Ça roule les paulettes et les paulos?Mollets en goguette ?

    Bravissimo,continuez! La team t’ embrasse Loulou….

  10. Joëlle Pilorge-Vrancken dit :

    Bravo les filles pour cet enthousiasme débordant! Bonne route, je pense bien à vous.

    Joelle

  11. La petite Agnès Blanco dit :

    Braviiii pour la robe et le pédalier!
    2100km c’est l’affaire de 8-9 jours non? ;D

    bizzz Manu

  12. videment dit :

    que cette histoire me donne envie de vous rejoindre …même si le coiffeur n’aurait pas eu trop de travail avec mes cheveux !!!

  13. Paulette Marliac dit :

    Bravo aux trois Paulettes en voilà une quatrième qui se joint à vous quel bonheur de voyager d’être accueillit par des gens sympas et voir tellement de choses tout en pédalant !!!!!BZZZZZZZZZ à toutes les trois merci pour les nouvelles de votre voyage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>